Quand je mate un film sur la seconde guerre mondiale, la résistance tout ça tout ça, ça me retourne, je suis du genre à pouvoir passer 2 heures à pleurer comme une madeleine..
Là ce soir, je mate le film sur Guy Môquet, on est d'accord, c'est cliché, bin c'est la super lutte pour que je sois pas en larmes..
C'est quand même dingue de penser que des êtres humains puissent infliger ça à d'autres personnes..
Euh, ça fait pas un peu discours de miss france là?!!

A la fin, une premiere série de condamnés à mort se fait fusiller en chantant la marseillaise..du coup, quand on pense qu'il  y a des connards qui se permettent de siffler la marseillaise au début d'un match de foot, ça prend pas la même dimension.. (j'ai un doute d'un coup, est ce que c'était pas cette cagole de Laam qu'ils sifflaient?!!)