7025_159750811410_618101410_4184163_2977962_n

(photo faite par Nineuh, petit moment surréel..)

Oh God, le dernier message posté sur ce blog date du 16 juillet, soit, oui c'est bien ça, 2 mois en arrière..
Je m'appretais à partir à Rome avec Copine, c'était la nuit, il faisait chaud un énorme incendie ravageait les collines autour de marseille, et ça faisait tout bizarre de partir aussi loin, en laissant dernière nous notre ville, sur qui on chie allègrement (ouais "on", la bande de conasses que nous sommes, mes copines et moi).
Mais tout ça c'est passé, il fait toujours nuit, mais avec une temperature exterieure avoisinant les 15, le feu a été éteint, Rome a été magique magique magique, Copine part demain à NY, et moi, je suis là, devant mon ordi, je reviens d'italie, non, je rectifie, je RE-reviens d'italie..

Je continue avec ma fixette du "on vit un moment dingue" mais très serieusement, je vois pas trop comment qualifier ces jours là..
Alors on va faire rapide sur ce coup là, la fac, j'ai planté, il va falloir un miracle pour que j'ai ma licence, (quelqu'un est partant pour un petit trip à Lourdes, non parce que là, je vois que ça..) mais quand je dis miracle, c'est gros gros miracle, donc bon, euh.. bin.. dans les mains j'ai.. euh.. un bac plus 2, de psycho, oui..interessant.. donc autant dire, rien, il ne me reste plus que .. euh... mon imagination pour m'inventer un taf qui me ferait kiffer, et ça, ça me stresse et ça me pas stresse (ah ouais, là ce soir, je suis en mode "j'écris comme je parle" ouais enfin bon, c'est comme ça tout le temps en fait, vous aurez remarqué que c'est pas le blog de Verlaine ici.. putain, si Verlaine il écrivait comme il parlait, il devait être relooooooou le mec!) -wahou, gros niveau Claire ce soir, bravo quoi!- bref, un métier qui me ferait kiffer, on est pas plus avancé..
Mais cette perspective, aussi stressante qu'elle soit (parce qu'elle l'est, hein, on va pas se leurrer, c'est pas parce que j'ai passé mon été à faire la fête sur les tables de la taverne, que je le ressens pas le stress, hein?!) est aussi très.. euh.. comment dire..euphorisante, parce qu'elle laisse entrevoir tous les possibles, et ça, mine de rien, c'est de la bombe.. (wesh t'as vu j'écris vraiment comme une merde ce soir)
Comme si pour la premiere fois de ma vie, je me demandais ce que j'avais vraiment envie de faire, pour ensuite pouvoir le faire.
Genre le truc que quand tu y penses, t'as la boule au ventre, tu te dis "là, j'y suis, c'est ça mon kiff".
Bon, ça, j'ai pas encore trouvé, quoique une petite idée, je l'ai (bon, ensuite faudra que j'apprene à mon cerveau à pas mélanger les 2 malheureuses langues que j'ai réussi à -plus ou moins- apprendre, mais ça, c'est un autre problème..) mais bon, ça reste à exploiter..


Enfin voilà, toujours plus compliquées ces histoires de futur, mais je crois que c'est le propre de notre génération, d'être très sympas mais tous plus dingues les uns que les autres, et tous plus perdus aussi!
Pourquoi?!! pourquoi pour nos parents c'était facile et pour nous ça l'est bcp moins?
Peut être parce que le champ des possibilités qui s'offre à nous est juste un tout petit peu plus grand que celui qui s'offrait à eux. Nous c'est la terre entière notre possibilité, c'est peut être ça le problème, c'st beau mais ça fait peur..


Souvent, c'est beau mais ça fait peur..