je ne sais plus écrire.
Mais "savoir" au sens belge.
Comme quand ils disent "savoir" comme nous on utilise "pouvoir".
Mais dans ma tête de française, ça fait un mix, à mi-chemin entre "savoir" et "pouvoir".
Pour le blog et mon inaptitude à écrire, ce mix va très bien.

Pourquoi?
alors que j'écrivais sans aucune retenue, sans me poser 12000 questions à la seconde, sans raturer virtuellement, sans effacer.
pourquoi maintenant je n'arrive pas à aligner 2 phrases sans faire revenir le curseur vers la gauche?

je suis là mon ordi, avec l'envie d'écrire et de raconter les petites choses insignifiantes de mon quotidien et je n'y arrive pas.
j'ai le cerveau engourdi, ou qui va trop vite, ça dépend des moments.
là par exemple, j'ai 3 onglets ouverts, et j'écris 3 artcicles en même temps, parce que sinon, je digresse trop, je pars trop loin et ça devient chiant à lire et impossible à comprendre, même pour moi.
et plus je rature et plus je glisse de mon canapé, comme affligée par moi-même de mon incapacité à écrire la moindre ligne.

Pourtant c'était bien, quand je remplissais des pages et des pages de blogs, et que mes copains souriaient en lisant les bétises que je déblaterais ici.

Dieu du stylo plume, si tu passes par là, souviens toi de moi.