ça a commencé avec ce site, qui t'envoie gentiment dans ta gueule les années qui passent.
J'ai trouvé cet article qui m'a rappelé une partie de mon enfance.
Et vas y, balance les souvenirs Mamie Josette!!

Petits, mon frêre et moi allions dans une école armenienne, aucun rapport avec nos origines, (non non, je vous assure!) mais bref, c'est comme ça.
Dans nos classes, il y avait des enfants qui, une fois rentrés chez eux, ne parlaient pas un mot de français, mais seulement armenien, à l'heure des mamans (elle est pas trop 80's cette expression?!!) on entendait aussi bien du français que de l'arménien, et la directrice, quant à elle, nous insultait en arménien quand on la soulait. (Je jure que c'est vrai, c'était une tarée! ah mais je m'aperçois que c'est pas la peine d'écrire au passé, puisque cette chère SOEUR est toujours fidèle au poste!)

On a grandi tous ensemble, et avec des histoires qui étaient un peu les nôtres, le génocide, la fuite du pays..
Des histoires tantôt magiques comme celle d'une famille qui arrive en France avec comme seul bagages, des machines à coudre et qui à force de travail, arrive à construire une marque qui, aujourd'hui, compte dans la fringue française.
Tantôt tragiques, comme ces dizaines de familles qui coupaient la fin de leur nom de famille à consonance arménienne (pour les incultes, la fin des noms arméniens, c'est "ian") afin de faciliter leur intégration en France.

C'est bizarre ce pays, je n'y suis jamais allée, c'est pas mes racines, mais à avoir grandi au milieu des enfants d'origine arménienne, je peux pas dire que je m'en balec de ce pays.
Mon frêre et moi savions chanter l'alphabet par coeur, dans le couloir de la directrice, il était accroché au mur, elles étaient bizarres, ces lettres! et, à la fête de fin d'années, il y avait toujours une partie du spectacle consacrée aux chants et danses armeniennes.
J'ai toujours un petit pincement au coeur en pensant à l'Arménie, je sais pas si c'est parce que ça me rappelle mon enfance, ou alors parce que ce peuple qui a subit l'exil me touche particulièrement..

Un jour en 1988, il y a eu un grave tremblement de terre, et toute la France s'est mobilisée pour ce petit pays loitain.
Les artistes (on disait pas encore "people" dans les années 80!!) ont chanté une chanson qui, quand je l'entends encore aujourd'hui, 22 ans plus tard, me replonge dans ces années là.
Cette chanson, c'est
ELLE, et même après toutes ces années, elle me fout encore des frissons.

Voilà, c'était les mémoires de Mamie Josette, article ne présentant sûrement aucun interet  pour la plupart d'entre vous, mais désolée, j'ai pas de journal intime, et je ne veux pas oublier ce morceau de ma vie!!

Pour les incultes, plus de renseignements par là 

Bisous mes poussins, je précise que c'est bien moi Claire qui ai écrit ce post, et pas mon double qui serait un peu nian nian!!

PS: On m'a montré des photos de l'Arménie, et inutile de vous dire qu'un jour ou l'autre, j'y pointerai le bout de mon nez!